Posted on

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Sabine07-10-1En repensant à ma dernière soirée avec mes hommes, je me sens étrangement bien… Bien sûr, j’ai eu un peu mal à ma rondelle quelques jours… Mais pas trop fort, juste parce qu’elle a été très sollicitée… Mais ce souvenir est merveilleux… J’ai adoré que Didier me prête à d’autres pour son plaisir… J’ai adoré être un objet sexuel entre leur mains… j’ai adoré prendre des queues à la chaine… J’ai adoré Eric, Georges et Paul en moi… J’ai adoré tout ce qu’ils m’ont fait… Je crois que je suis devenue une drôle de salope et que j’en redemande… J’ai rêvé toute la semaine de la suite de cette aventure… Au lycée, chaque fois que je croise Didier j’ai envie qu’il m’offre à quelqu’un pendant que je le suce… Je suis devenue une chaudasse du cul… Je délire même parfois en rêvant qu’il me fait prendre par tous les garçons de la classe pendant que je le suce à son bureau… C’est grave docteur ?…La routine de ma vie au lycée me pèse. Heureusement, vendredi, Didier m’annonce que demain on part pour la journée… Chouette, enfin du bonheur à venir… Il me retrouve à l’arrêt de bus samedi matin vers 9 heures… Je suis toute contente et je frétille d’impatience…Samedi matin, je prépare mes affaires, les mets dans un sac et en route pour l’arrêt de bus. A ma grande déception, je ne peux pas partir en fille… Tant pis, je me changerai plus tard… A 9 heures précises je suis à l’arrêt de bus… Didier arrive quelques minutes plus tard, je monte dans la voiture et nous partons. « Nous partons faire un road trip aujourd’hui » me dit-il. Ah bon, c’est quoi ça ? « Mais on va passer prendre Eric et ses amis avant » reprend-il. Ah, une belle journée s’annonce alors… En effet, nous nous arrêtons chez Eric, qui me tapote gentiment les fesses en m’embrassant et j’en profite pour aller me changer… Je reviens un peu plus tard, maquillée, avec mes bijoux, des bas, dans une petite robe un peu transparente, ma ceinture en anneaux et des talons de dix centimètres. Entre temps, Paul et Georges nous ont rejoints. Ils m’embrassent aussi et emprisonnant mes fesses dans leurs grandes mains… Ouah, ils sont en forme aujourd’hui… Avant de partir, Didier me fait me pencher sur le canapé, soulève ma robe et me glisse un plug lubrifié dans la rondelle… Hummm, j’adore… Et tout le monde me claque les fesses…Nous montons en voiture et en route pour le road trip. Je n’ai toujours pas bien compris de quoi il s’agit mais bon, ce n’est pas grave. On va s’occuper de moi, c’est tout ce qui compte…Nous filons en direction de Montélimar. Bien sûr, à peine sortis d’Aubenas, Paul sort sa queue et me la met en bouche… Je m’y attendais… Je la suce avec plaisir… Georges ne veut pas être en reste et fait bouger le plug… Hummm, c’est bon de faire ça ainsi… Nous attaquons des virages et j’ai tout à coup un peu la nausée… Je les informe, il ne faudrait pas que je vomisse sur tout le monde dans la voiture… Heureusement, ils y font attention, et Paul, plein de délicatesse, me dit « viens face à la route ça ira mieux »… Georges enlève mon plug et me glisse sur Paul, qui est passé au milieu de la banquette… Et on m’empale dessus… « voilà, tu verras mieux la route comme ça » dit Paul… En effet… Et je ne risque pas de tomber non plus… Mes mains sont posées sur les dossiers des sièges avant et Georges me fait monter et descendre sur la queue de Paul… Hummmmm… Il me soulève doucement et me lâche d’un coup sur sa queue… Mon dieu que c’est bon… Je pousse de petits cris de plaisir… J’ai l’impression que toutes les voitures que nous croisons voient notre manège… Mais ça m’excite…Georges veut sa part, et Paul me glisse sur sa queue en se décalant un peu… Quand je tombe dessus c’est délicieux… Paul me tiraille les pointes… Hummm, c’est bon… Ils alternent… Me faisant passer d’une queue à l’autre en me faisant bouger devant eux… Je n’ai pas vu le temps passer que nous sommes déjà au Teil, la ville avant Montélimar côté Ardéchois… Je traverse la ville assise sur leur bite… Didier et Eric observe tout en glissant des propos salaces… « Comme elle se fait bien sauter notre salope de Sabine » dit Eric… « Oui, elle a le cul bien ouvert maintenant, et c’est grâce à vous » répond Didier… A la sortie de la ville, après le pont qui enjambe le Rhône, la voiture s’arrête et on change de chauffeur… Didier et Eric passent derrière et la voiture repart… A peine avons nous démarré, que Didier me prend sur lui et je chute sur sa queue qui rentre comme dans un fourreau… Hummmm, oui encore… On me fait monter et descendre bahis firmaları pour mon plus grand plaisir… Puis c’est au tour d’Eric de me prendre sur lui… Mon clito est tout gonflé et coule sur mes cuisses… A Montélimar, nous passons par la voie qui contourne la ville par le sud et je tressaute toujours d’une queue à l’autre à l’arrière de la voiture… Tout ça commence à bien me chauffer… Je me demande quand ils vont jouir en moi, mais ils ne semblent pas prêt à le faire tout de suite… Ils se remplacent constamment, ce qui leur permet de résister… Nous partons vers Allan… Je ne connais pas par là, mais je sens toujours bien les bites en moi… Dans le village, nous montons vers le château… C’est étroit, un peu comme moi avant… Arrivés sur un terrain plat qui fait parking, la voiture s’arrête… Nous sommes au pied d’une ruine assez imposante… La queue qui est en moi me libère et Didier me glisse un plug plus gros dans la rondelle… J’aime quand il me remplit comme ça…Nous voilà tous dehors, marchant vers le château… J’ai du mal à marcher avec mes talons sur les cailloux, aussi, deux mains me maintiennent en équilibre… Didier, qui est devant, sort son appareil photo et immortalise tout ça…Arrivés devant la porte du château, nous avons une vue imprenable sur la vallée à nos pied, c’est très joli. Didier me fait prendre la pose sur les marches et rapidement demande à Eric de soulever ma robe et d’enlever le plug… Puis il me fait prendre par Eric sur les marches… Le tout sous le flash de l’appareil photo… Quand sa bite se glisse en moi, un frisson me parcourt… Je savoure cette queue… Georges vient présenter la sienne devant la bouche et le l’enfourne avec délice… C’est bon de sucer et d’être prise en même temps… Puis on change d’endroit… On me remet le plug et je dois marcher devant eux dans le château… Arrivés devant une espèce de grille métallique, Didier me refait prendre la pose… Il sort les menottes et m’attache aux barreaux… Ils me regardent tous d’un drôle d’air et Paul s’approche, enlève le plug et met sa queue en moi… Ouiiiiii j’en avais envie… Il me bourre sans ménagement tandis que je m’accroche aux barreaux… Eric, lui, approche sa queue de ma bouche et me la baise… Quand Paul rentre, Eric sort et ainsi de suite… C’est délicieux… J’aime me sentir à leur merci comme ça… Un objet sexuel… Je râle sans discontinuer et mon clito tout tendu coule aussi… Perchée sur mes talons, j’ai l’impression de ressentir encore mieux le glissement de la queue de Paul… D’ailleurs celui-ci arrive au comble de son excitation et gicle en moi son sperme brûlant… J’adore… Il sort de moi assouvi et Eric prend aussitôt sa place… Lui aussi me prend violemment… Il me défonce littéralement… Je dois m’accrocher aux barreaux pour tenir debout… Mais qu’est-ce que c’est bon… Didier prend toujours des photos… Je gémis de bonheur d’être prise ainsi… Un couple apparaît soudain à l’angle du bâtiment, personne ne les a entendu venir… Quand je les aperçois, j’ai à la fois honte de la scène que j’offre à leurs yeux et je suis à la fois très excitée de les voir m’observer… Ils marquent un temps d’arrêt mais ne partent pas et ne font aucune remarque… Ils regardent… Eric, tout aussi surpris que moi, avait interrompu ses va et vient… Il les reprend sans vergogne et continue de me baiser devant eux… J’entends Didier qui parle au couple et leur dit que je suis Sabine, leur salope soumise… Je me sens flattée… Le couple acquiesce et la femme me regarde avec insistance… Cela me trouble… Eric se raidit et se déverse en moi avec de longues giclées de sperme chaud en criant « ah salope prend toi ça dans le cul »… Quel bonheur… Puis il abandonne mon cul et je reste là à demi penchée en avant, le cul ruisselant de sperme… La femme s’approche et me flatte les fesses… Je suis surprise… mais c’est très excitant… L’homme vient à son tour et, lui, tape violemment mon cul, comme une fessée… Didier, excité lui aussi par tout ça lui demande s’il peut me remettre un plug… Il accepte et au moment où il va pour le faire entrer, c’est la femme qui le prend et le fait glisser en moi d’un coup… Le plug qu’elle vient de me mettre est celui qui a une poignée qui dépasse… Elle el fait bouger en moi plusieurs fois, avec délicatesse… Mon dieu que c’est bon… Puis elle accélère el rythme et je me remets à gémir sous sa caresse… Mon clito coule de plus belle… Je me sens merveilleusement bien… Puis, c’est l’homme qui prend le manche et me défonce avec force… Ahhhh, quel bonheur… Quand il arrête kaçak iddaa ses va et vient, je suis au bord de la jouissance… Je me retrouve plantée là, un gros plug dans le cul, le clito tendu et les mains attachées… Paul me détache… Georges vient et remonte ma robe sous la ceinture à ras de mes fesses, pour que le plug dépasse bien sous la robe… Nous changeons d’endroit dans le château, suivis par le couple…J’adore marcher avec ce plug en moi et le clito bien tendu… Il me délivre des sensations merveilleuses… Pus loin sur des marches, c’est au tour de Georges de me prendre pendant que je suce Didier et qu’Eric prend des photos… Le couple observe toujours, un peu en retrait… J’adore qu’ils me regardent ainsi… Je me sens très salope… J’aurai volontiers léché madame pendant que monsieur m’aurait pris… Toute à mon délire, je savoure ces deux queues en moi… Georges qui semble très excité, m’att**** soudain les hanches fortement et bute au fond de moi en se vidant dans un grognement d’ours… Quand il sort de moi, du jus coule sur mes jambes… Je continue à sucer Didier, qui ne semble pas prêt à vouloir jouir tout de suite… Eric nous interpelle en nous disant qu’il ne faut pas rester trop longtemps au même endroit. Nous redescendons donc vers le bas du château. J’ai toujours le plug fiché en moi qui dépasse… Arrivés en bas, Eric vient m’enlever ma robe, je pense qu’il veut faire une dernière série de photo… Pas du tout, il garde ma robe et se dirige en compagnie des autres, vers la voiture… Je reste là, interdite… Mais que font-ils ? « Allez, viens » me dit Didier… Me voilà nue en talons, avec mes bas, mes bijoux, le clito tendu et un plug dans le cul… Et je dois descendre le chemin ainsi, seule, au regard de tous… Et si quelqu’un arrivait ? En même temps, je ne peux pas rester là ainsi… Aussi, la boule au ventre je descends doucement vers la voiture… Le chemin est rocailleux et avec les talons ce n’est pas facile… Un peu angoissée, je m’attends à tout moment à voir débouler des promeneurs… J’ai peur mais ça m’excite aussi beaucoup… Petit à petit, je me rapproche de la voiture, sous les remarques salaces de mes compagnons… « Allez salope, on n’a pas toute a vie, dépêche toi » me crie Paul… « Bouge ton cul salope » reprend Georges… Didier et Eric rigolent… Le plug qui bouge en moi quand je marche me chauffe énormément… A un moment, je me retourne et j’aperçois le couple qui observe la scène… Cela m’excite encore plus… Mon clito coule… A quelques mètres de la voiture, j’entends tout à coup le bruit d’un moteur, une voiture arrive vers nous… Je me hâte, la boule au ventre, mais c’est difficile dans les cailloux… J’arrive à la voiture juste avant que l’autre ne déboule sur le parking… Je rentre précipitamment dans la voiture, espérant qu’ils ne m’ont pas vue ainsi… Sauf que je ne prends pas garde au bout du plug qui dépasse de ma rondelle, et quand je m’assoie sur la banquette, une douleur fulgurante me traverse le ventre…Je viens de faire pénétrer le plug en entier en moi… Y compris la bague censée assurer l’arrêt contre ma rondelle…Wow, ça déchire… Je reste un moment paralysée par la douleur… Puis Didier me retire doucement le plug… Mais j’ai très mal quand il le sort… Mon clito a repris une taille très féminine… Un peu de sang coule de ma rondelle… Wow, ça fait mal… Tout le monde prend soin de moi et nous partons…J’ai cassé un peu l’ambiance avec cette mésaventure… Tandis que nous roulons, Didier tente de me réconforter comme il peut… J’ai toujours mal… La voiture s’arrête un peu après Allan, dans un sous-bois, et Didier veut s’assurer de l’état de ma rondelle… On m’allonge sur le dos sur la banquette arrière et j’écarte les jambes pour qu’il voit l’étendue des dégâts… Apparemment, rien de trop grave… Cela ne saigne plus et il ne voit pas de fissure… Il met un peu de gel sur un doigt et me masse la rondelle avec délicatesse… Cela ne me fait pas mal… Il pénètre un peu, c’est douloureux, mais légèrement… Ouf… J’ai bien cru avoir déchiré mon petit trou… Tout le monde est ravi… Tu m’étonnes… Sans ça, fini la fête… Devant leurs visages soulagés, nous repartons… Ils ne m’ont toujours pas rendu ma robe et c’est juste maintenant que je m’en rends compte… Comme je fais mine de demander où elle est, on me répond que de toute façon, je n’en ai pas besoin… Ah d’accord… Nous arrivons vers l’Abbaye d’Aiguebelle. Au carrefour des quatre voies, ils s’arrêtent. Je me demande ce qu’ils veulent faire… Ils sortent tous et Didier me demande de sorti aussi… kaçak bahis « Mais je suis nue » lui dis-je… « Ce n’est pas grave, vient » me dit-il… Bon, je m’exécute… Me voilà à poil sur la route… Eric me prend la main et me fait traverser le carrefour… Didier pend des photos… Ma foi c’est facile à faire… On me dit de prendre telle ou telle pose… Oui, volontiers… Soudain, un bruit de voiture retentit… Je cherche à me cacher un peu mais Eric me retient et reste avec moi au bord de la route… Mon cœur s’emballe tandis que le voiture approche… Je ne sais plus où me mettre quand je la vois arriver… Eric, lui, reste tranquille… La voiture ralentit soudain, passe lentement devant nous… Le conducteur me regarde de la tête au pied… Beau spectacle inattendu je suppose… Puis la voiture repart… Je suis troublée, à la fois excitée et apeurée… Paul fait alors remarquer que mon clito est bien gros… Mon dieu, c’est vrai mon clito est tout raide… « Quelle salope cette Sabine » reprend Georges… Ouiiiiii, c’est vrai…Un autre véhicule approche, pas par la même route… Eric me regarde avec du défi dans les yeux… Alors là, s’il croit que je vais me dégonfler… Toute excitée, j’attends qu’elle s’approche encore et je décide de traverser la route juste devant elle pour rejoindre Didier… je le fais lentement, ce qui oblige le conducteur à ralentir… Je suis fière d’oser faire cela ainsi… Le gars me regarde éberlué… Et moi je tortille du cul devant lui… C’est jouissif pour moi… Mes compères n’en ratent pas une miette non plus… Puis la voiture repart… Tout le monde m’applaudit… Ce sont des amours… Et j’aime faire ça… A la prochaine voiture, Didier me demande de me placer d’une certaine façon, avec qu’il puisse prendre un cliché de la voiture avec moi qui marche devant… Ouiiiii avec plaisir… Lorsqu’un nouveau véhicule approche, je me place comme convenu, le clito toujours tendu et je traverse sous les yeux du conducteur pendant que Didier prend des photos… Je suis aux anges… Le gars profite même du spectacle jusqu’au dernier moment… Chouette, ça me flatte… A la prochaine voiture, Eric prend les photos et Didier veut que je le suce… Je ne me dégonfle pas et je le suce tandis qu’une voiture passe dans mon dos… Ils aiment tous ça et je le ferai pour chacun d’entre eux… Nous remontons finalement en voiture… Paul et Georges m’encadrent….Sitôt démarré, Paul veut que je le suce… Je le prends dans ma bouche avec joie… Georges glisse délicatement ses doigts dans ma raie… Il titille a rondelle avec du gel, me demande si c’est supportable et comme je hoche la tête, s’aventure en moi doucement… Je n’ai pas mal… Mieux, mon clito grossit… Après quelques minutes de caresse ainsi, il fait alors pointer sa queue devant ma rondelle, la lubrifie longuement et pousse doucement…. J’ai un petit peu mal au passage du gland puis tout va bien et il glisse au fond de moi… C’est bon de se faire prendre… Georges commence de lents va et vient et j’adore ça… Je n’ai plus mal, au contraire ça me chauffe me cul… Ma langue s’agite toujours sur la queue de Paul… La voiture s’engage alors sur un chemin de terre… je ne sais plus où nous sommes… Quelque part dans la Drôme… Nous terminons dans un cul de sac près d’une ruine… Tout le monde sort et à regret, la queue de Georges sort de ma rondelle… Nous voilà tous dehors et moi toute nue… Le sol est trop caillouteux et je change mes chaussures à grands talons pour des mules plus basses… Eric m’entraîne vers la bâtisse… C’est une ancienne chapelle… En entrant, je la trouve plutôt charmante, Eric me tire par la main et me fait m’agenouiller devant lui pour le sucer… Il grossit rapidement sous ma langue… Je vois Didier qui arrange un grand duvet sur le sol… Cela doit vouloir dire que ça va être ma fête… Chouette… En effet, Eric me met à quatre pattes sur le duvet et glisse en moi… Hummm c’est bon… Didier, à genoux devant moi, me donne sa queue à sucer… Paul prend des photos… Je me régale… Je n’ai plus mal du tout et je profite pleinement de ces queues… Je suce Didier avec amour… Puis il change de place avec Eric… Quand sa queue rentre en moi je frémis de plaisir… Ma rondelle est complètement dilatée… Il va et vient en moi pour mon plus grand bonheur… Ma bouche monte et descend sur la queue d’Eric… Didier accélère le rythme, il a envie de jouir… Il tape maintenant sur mes fesses avec force… Je vais le faire jouir et ça me rend heureuse… Mon clito ballote sous moi au gré des coups de reins et il coule… Eric me baise la bouche maintenant… Je suis prise en tenaille entre ces deux queues… Didier râle et se vide en moi d’un coup par saccades… Hummm, je suis comblée… Il se retire et Eric aussi… A suivre, si vous avez aimé…N’hésitez pas à me laisser un commentaire…Sabine 07

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir