Posted on

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Agathe louèe à JPChristophe dans ses délires pervers a décidé de livrer Agathe en colis recommandé. Il a confectionné pour ce faire un emballage sur mesure en polystyrène et en mousse. Il y met Agathe et la voilà transportée vers une destination inconnue. La pauvre fille ne peut dire combien de temps elle reste emballée à l’intérieur de cette boite. L’espace est étroit et limite ses mouvements.Une envie pressante la prend dans son emballage et elle n’a pas d’autre choix que d’uriner dans l’espace clos. Son corps nu était trempé de sueur et d’urine. Un message lancinant lui dit inlassablement :« Tu es une esclave. Tu es ma propriété. Ta vie ne vaut rien. Ta soumission et ton obéissance est ta seule voie. Tes trois orifices ne sont là que pour être remplis. Tu ne dois pas penser à autre chose que de satisfaire les désirs de ton Maître. »Après avoir été une bonne petgirl, voilà que Christophe l’avait maltraitée comme une esclave avant de la mettre dans cette boite. Maintenant elle savait qu’elle était son esclave et qu’elle servirait comme vide couilles à des mâle de passages, quels qu’ils soient.Et cette voix qui résonne dans sa tête comme une litanie :« Tu dois écarter les cuisses pour ton Maître. Ton corps ne dois fonctionner qu’au gré du désir des mâles. Tu dois remercier ton Maître de tous ce qu’il t’offre. »Puis c’est la délivrance. Le couvercle s’ouvre et la lumière brutale lui fait cligner des yeux sans qu’elle ne puisse voir qui la délivre de son emballage. Elle est soulevée et allongée sur le sol. Elle déplie doucement ses membres ankylosés.Quand ses yeux sont adaptés à la lumière, elle lève les yeux et voit JP son nouveau propriétaire. Il l’avait loué à Christophe suite à la rencontre pendant son dressage de petgirl. Un sentiment de peur al fait frissonner en se demandant ce qu’il ferat bien d’elle.JP l’aide à se mettre debout. Elle est nue devant ce grand mâle mais elle n’y pense pas car pour elle c’est devenu une seconde nature d’être nue en présence d’hommes.«Bienvenue Agathe. Je suis heureux que la première phase de ton dressage se soit bien passée. Maintenant vient le moment où tu vas mettre en pratique ce que Christophe t’as appris. Tu te laissera faire par quiconque voudra t’utiliser , hommes comme femmes. Si tu es à la hauteur de nos attentes, tu pourra peut-être bénéficier de privilèges. »Agathe sagement écoute son discours et docilement incline la tête acceptant son sort. Son dressage a porté ses fruits. Elle est totalement soumise.« Mets-toi en position de présentation Agathe ! »Elle se met accroupie, les genoux écartés, les mains dans le dos et tire la langue. La voilà totalement edirne escort offerte au grand plaisir de son propriétaire. « Bonne fille. Suis moi à quatre pattes ! »JP la conduit le long du quai où elle a été déchargée et entre dans une maison.Arrivée dans une sorte de grande cellule, elle découvre, accroché au mur, des chaînes de différentes longueurs. Il y a aussi une autre fille au fond de la pièce. Elle trésaille quand elle me reconnaît. Moi aussi je suis nue. Je suis entravée par des chaînes et je suis dans un état de saleté immonde. « Assise ! » Lance JP.Agathe s’assoie et JP prend un dispositif de barres métalliques qu’il installe sur Agathe lui imposant une position où son intimité se retrouve totalement exposée. Agathe panique tant l’armature métallique lui impose une position obscène et une parfaite immobilisation de ses membres. Un sentiment d’impuissance la submerge et elle me regarde interrogative en voyant JP me pisser dessus.JP nous laisse toutes les deux dans cette geôle crasseuse en tournant les talons et verrouillant la porte derrière lui. « Comment es-tu arrivée ici Agathe? » « Christophe m’a loué à JP pour une semaine. »« Et toi ? Pourquoi es-tu enfermé ici? »« J’ai désobéi à Alain et il a décidé de me punir en m’offrant à JP ! »Nous passons la nuit dans cet infâme cachot dans un position très inconfortable. Décidément, je préférais être traité comme une petgirl . Ici on est moins que des animaux.Le lendemain, une belle femme entre. Elle est nue mais a une attitude de supériorité qui prouve sa position hiérarchique dans la maison. Elle nous donne à boire et à manger comme on donnerait à des porcs.Ensuite, elle prend mes seins et me trait comme une vache. C’est douloureux et humiliant d’autant que du lait sort de mes tétons. Puis c’est autour d’Agathe qui grimace sous la pression des doigt de la femme. Mais rien ne sort cette femme lui dit :« Tu vaux rien salope ! Au moin Michèle avec ses grosses mamelles donne du lait ! J’espére pour toi que tu saura donner du plaisir aux hommes ! »Puis on vient me chercher. Je n’en mène pas large car je ne sais pas ce qui va m’arriver. Agathe reste seule dans la cellule se sentant abandonnée. Quelques heures plus tard, la femme revient et lui dit :« La pute ! Suis moi à quatre pattes ! »Agathe se met à trottiner à quatre pattes derrière cette femme jusqu’à une grande cuisine carrelée. La femme lui donne une petite brosse et lui lance :« Si tu donnes pas d’lait au moins récure le sol si t’en es capable ! Fais-le rapidement et fais-le bien. Pendant qu’t’es ici, tu peux être utilisée par des hommes. Laisse toi faire sans poser de questions, edirne escort bayan mais ne prends pas de retard sur ton travail. »Agathe est maintenant de plus en plus consciente que son rôle est de servir de garage à bites en servant les mâles et se faire défoncer par tout ceux qui le souhaitait. Agathe frotte le sol mécaniquement, ne pensant même pas à sa nudité quand un homme entre en disant :« Agathe ! Lève ton cul pendant que tu travailles que je puisse bien voir ta chatte de reproductrice ! »Docilement Agathe léve son cul et écarte les cuisses. L’homme lui fouille la chatte puis enfonce profondément son membre dans son cul. La pénétration soudaine fait crier Agathe. Mais elle continue d’astiquer le sol en se faisant bourrer le cul.Après avoir déchargé dans le cul d’Agathe, l’inconnu repart comme il était venu. Quand elle se retrouve seule, elle remarque des clés de voiture sur la table. En un éclair, Agathe pense à s’évader. Elle s’empare des clefs, sort de la cuisine et trouve la voiture. Elle démarre et part sur les chapeau de roues. Le cuir du siège lui procure une sensation étrange sur sa peau nue. Elle sent le sperme s’échapper de son cul.tissu du siège était étrange sur la chair nue de son cul et rendre ses fesses poisseuse. Mais peu importe elle s’échappe. Mais elle est nue et elle va se faire remarquer dans la ville . Il faut absolument qu’elle trouve des habits. Le grand portail est fermé et elle est obligée de freiner faisant crisser les pneus de le voiture. Aussitôt, un garde sort de sa guérite, ouvre la porte de la voiture et taze la belle Agathe qui s’évanouie sous la décharge électrique. Quand elle reprend conscience, elle est allongée sur un vieux sommier à ressorts en métal rouillé, les bras et les jambes attachés aux extrémités, écartelée.Devant elle pend la grande femme qui s’occupait d’elle et lui avait donné le devoir de nettoyer le sol plus tôt. Elle est suspendue et ses bras sont attachés à une barre de métal relié au plafond. Elle gémit légèrement à cause d’un inconfort évident. Une sorte de gode en bois est enfoncé profondément dans sa bouche. Ses jambes sont pliées en arrière et fermement attachées à ses cuisses. Elle se balance légèrement devant Agathe qui la regarde les yeux écarquillés. JP entre brutalement dans la piéce, il semble en colère et dit à Agathe, sans se préoccuper de la femme qui se balance derrière lui :« Agathe ! J’avais espéré que ton dressage t’avais rendu docile. Tu ne me facilite pas la vie salope ! Ton évasion mérite le fouet ! »Les yeux d’Agathe s’agrandissent en criant :« Noooon !!!! Pitié !!!! S’il vous plaît … s’il vous escort edirne plaît ! je ferai n’importe quoi! »JP dans un ricanement lui répond :« Mais, pauvre imbécile ! Tu n’es que quantité négligeable ici ! Regarde comme à cause de toi ta responsable va souffrir ! »Il prend un tube et l’enfonce dans la chatte de la pauvre femme suspendue en l’allumant créant une décharge éclectrique qui la fait hurler et se tordre de douleur.« Tu sera puni comme il se doit par la fée électricité et par le fouet et ceci pour mon plaisir !  Juliette ne souffrira pas autant que toi, car son erreur n’était pas aussi grave. »JP prépare Agathe pour la punition électrique. Chaque sein est attaché avec un câble à sa base.Des électrodes pincent ses tétons les serrant douloureusement. Un gode en métal est enfoncé profondément à l’intérieur de son vagin. JP relie les fils à un boitier de commande en lui disant :« Je regrette vraiment que tu ai endurer cela, mais tu dois apprendre à obéir et être docile. Ici, tu dois atteindre ton véritable objectif en tant que femme. »JP allume alors le boitié et contrôle l’intensité avec un bouton. Le premier choc est bref mais intense . Agathe est secouée par des convulsions musculaires. Au deuxième choc Agathe se crispe, ses muscles se contractent fortement à cause de l’électricité qui passe des mamelons à sa chatte trempée. Elle crie et aussitôt une autre secousse lui traverse les seins. Le choque est douloureux comme si on lui brûlait les tétons.« Maintenant je vais laisser Juliette te punir avec le fouet ! »JP déttache la fille et lui donne un fouet en lui disant :« Frappe fort ! Sinon c’est toi qui prendra ! »La fille se met à fouetter Agathe sans retenir ses coups. La pauvre hurle et se tortille sur son lit de métal sans pouvoir échapper aux morsure des lanières de cuir.À un moment un groupe d’esclaves entre dans la cellule pour observer Agathe crier et se tordre sous les coups. La douleur est sans fin. Finalement Juliette a stoppé ses coups. Le corps d’Agathe brûle de miles feux. JP s’approche pour admirer les traces laissé par le fouet et semble satisfait du résultat.Il sort sa queue et l’enfoune dans la bouche d’Agathe en gorge profonde tout en lui disant :« Tu vois ma grande, tu ne sers qu’à ça ! Mais je suis déçu et je vais te rendre à Christophe après t’avoir livré à mes amis ! J’espére que t’aura compris la leçon ! Heureusement que Michèle est plus baisable que toi !»Finalement, il éjacule au fond de la gorge d’Agathe qui est à deux doigts d’étouffer. Il se retire non sans lui claquer les seins et appel ses amis qui se ruent sur elle pour la pénétrer de toute part.Les queues de toutes tailles se succèdent et inondent Agathe qui n’est plus humaine mais un trou à remplir. Enfin sont calvaire s’arrête.Elle est aussitôt empaquetée et réexpédiée chez Christophe très surpris de recevoir son colis si tôt.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir