Posted on

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Julie et Katia ( Chapitre 11 )Julie et Katia ( Chapitre 11 ) ( Pour une meilleure compréhension de cet épisode , lire les précédents disponibles sur notre profil ) Mi-août . Château Lahaie . Une femme . Une recherche . Son château surplombait la ville voisine , offrant aux rares visiteurs une vue exceptionnelle sur toute la vallée . Modeste demeure datant du dix-huitième siècle , il n’avait de château que le nom , composé de deux grandes parties disposées en forme de L , séparées par une tour crénelée . Il fut sûrement à l’époque le plus bel endroit habitable de la région , tirant alors son nom de château . Théa en avait hérité de son père , qui lui en avait hérité de sa mère . Présent dans la famille depuis quelques générations , il était la fierté de la maîtresse de maison . Divorcée depuis quelques années , vivant désormais seule , Théa passait la plupart de son temps à le tenir en vie . Grand industriel de la région , son ex-mari avait perdu le divorce , devant lui léguer une grosse partie de sa fortune personnelle , qui l’aidait à restaurer la bâtisse que les années détérioraient de jours en jours . Ayant passé sa journée dans le vaste parc à s’occuper de ses massifs de fleurs et autres plantes , Théa rejoignit ses quartiers . Bientôt elle allait donner une réception pour ses plus proches amis , elle avait encore du pain sur la planche si elle voulait que cette soirée fut aussi réussie que les précédentes . Elle passa d’abord se changer à la buanderie , laissant sa cotte de jardinier et ses bottes sur une chaise , pour remettre une tenue plus décontractée . La cinquantaine passée, elle était encore une belle femme épargnée par les années . Sa corpulence moyenne donnait encore envie aux hommes de la séduire , dotée d’une forte poitrine qu’elle aimait dissimuler dans des tenues suggestives . Le reste de son corps était sexy , elle pouvait tout aussi affoler les foules lorsque elles mettaient des jeans près du corps , moulant un fessier qui aurait fait bander un moine . Et le monastère entier . Arrivée à la cuisine vêtue d’une robe légère à fines bretelles , elle se servit une coupe de champagne bien frais ,estimant qu’elle l’avait bien méritée . Installée à son bureau dans une petite pièce attenant à la cuisine , elle passa quelques coups de téléphones à différents prestataires de services divers à domicile , tel que le traiteur de la ville , le fleuriste et un décorateur d’intérieur , il était un peu tard , la nuit allait tomber , mais à cette heure-ci, elle était sûre de les toucher . Elle avait une idée précise de sa future soirée , et elle voulait que tout soit raccord . Tout en téléphonant , elle alluma son ordinateur de bureau et se connecta à internet . Sa soirée serait un peu spéciale et elle avait envie de joindre de nouvelles têtes à ses amis . Après une recherche rapide mais efficace sur un moteur de recherche , elle accéda à un site de rencontre un peu particulier . Il fallut qu’elle s’inscrive pour consulter les différents profils qu’il l’intéressait . Une fois une fiche d’inscription remplie , de manière totalement anonyme , elle commença à faire ses recherches . Sa recherche . Après avoir visité une vingtaine de fiches et en ayant mis quelques unes de côté songeant y revenir plus tard , elle trouva exactement ce qu’elle cherchait . On ne pouvait pas trouver mieux . Elle regarda les photos ajoutées , les ouvrit une par une et ça ne faisait plus de doute , c’était ça qu’elle voulait . Tout était parfait sur cette fiche . De la jeunesse , de la beauté , de la sensualité … Elle en fut excitée tellement elle se projetait déjà dans sa future réception . Alors , Théa releva sa jupe sur son ventre , passa une main dans sa culotte et commença à se masturber , tout en promenant son autre main disponible sur sa généreuse poitrine . Une brune , une blonde . Toutes aussi belles et sexy l’une que l’autre . Son imagination l’emmena vite à la jouissance , ses doigts étaient mouillés de sa cyprine , elle les lécha un à un pour encore plus savourer sa petite chatte avide de plaisir . Elle constata que même après avoir joui , son envie de mêler ces deux jeunettes à sa soirée était intacte . Au-dessus à droite du profil lu et relu des yeux curieux de Théa , elle ouvrit une nouvelle fenêtre dans laquelle elle tapa le message suivant : “ Bonsoir vous deux , Ayant pour habitude d’organiser des soirées de prestiges dans mon château , j’aimerais que vous puissiez vous joindre à nous . Ma prochaine réception aura lieu le prochain week-end . Je joins à ce mail diverses photos de ma propriété . Ferez-vous partie des nôtres ? Je le souhaite fortement . J’attends votre retour . Théa “ Avant d’envoyer , elle relut son message . N’y changeant rien , elle cliqua sur envoyer . Elle regarda à nouveau le profil de Julie et Katia et pensa à haute-voix :“ Ces deux filles seront parfaites , il me les faut , il nous les faut “ . Mi-août . Rue Sinclair . Deux femmes . Une pièce vide . Une voix . Plus que surprises de ne trouver personne dans la pièce , Julie et Katia eurent envie de faire demi-tour et de quitter les lieux . Elles se trouvaient en petite tenue , jonchées sur leurs escarpins à ne plus savoir quoi penser , quand soudain , à nouveau , sarıyer escort la voix d’Archi se fit entendre . “ A- Ne soyez pas déçues de ne pas me trouver dans cette salle de jeux . Chaque chose en son temps , et le temps pour chaque chose . N’ayez crainte , je veux jouer avec vous , vous toucher , profiter de vos corps . Auparavant , je veux vous mater , je veux vous voir faire l’amour . Alors Mesdemoiselles , je vous en prie , amusez-vous , je ne suis pas loin , je vous rejoindrai lorsque le moment sera venu “ . Les deux filles se regardèrent , incrédules , se sentant prises dans un piège . Ne sachant que faire dans l’immédiat , ni comment procéder , Katia approcha la bouche à l’oreille de Julie et lui chuchota : K- Repensons à cet après-midi lorsque nous étions nues dans notre salle de bains et laissons-nous aller ! N’oublie pas que malgré la situation , il y a trois milles au bout … J- Je sais , mais je ne pensais pas que cela se passerait ainsi … Comment on fait ? Pour toute réponse , Katia se mit face à elle , posa ses mains sur les hanches de son amie , la colla contre elle et lui déposa un long baiser sur la bouche . Julie, fort surprise par cette prise en charge mais non déçue ouvrit la bouche et lui offrit sa langue . Elles échangèrent alors un long baiser , bouches grandes ouvertes . Alors que quelques heures auparavant , elles étaient toutes deux sur la réserve quant à offrir un spectacle lesbien à un inconnu ; elles prenaient un plaisir méconnu et divin à échanger ce baiser . Elles restèrent longuement debout , l’une en face de l’autre à s’embrasser . Une musique douce et sensuelle fut émise des hauts-parleurs présents aux quatre coins de la pièce . Ceci eut pour effet de leur donner un nouvel élan , et , Julie prit la main de Katia , l’entrainant avec elle sur le lit . Les deux filles s’y allongèrent côte à côte , sans cesser de se rouler des pelles , leurs deux bouches avides de sentir le goût de la bouche de l’autre . Katia passa les mains dans les cheveux de Julie , qui commença à lui caresser les jambes galbées dans le nylon . Ses doigts glissèrent sur le string , et remontèrent tout le long du corps . Katia sentit la chaleur envahir son corps , elle eut alors envie de son amie . Jamais elle n’aurait songé à avoir autant de désir pour celle qui avant ce soir , ne faisait que de partager son appartement et sa vie de colocataire . Alors Katia ouvrit les jambes , susurrant à Julie de la caresser : K- Vas-y , s’il te plait , commence , je crois que j’en ai envie . Je m’occuperai de toi après … Ne se faisant pas prier tant la situation l’excitait , Julie glissa sa main dans le string de son amante et posa son majeur sur le petit bouton , tout gonflé par le désir . Sa vulve était humide mais pas encore mouillée . Elle la caressa lentement , passant son doigt entre les lèvres du sexe de Katia , qui sur le lit ,se convulsa de désir . Prise par un nouveau plaisir , elle ferma les yeux et ouvrit encore un peu plus les jambes . Alors, Julie put glisser un doigt dans la chatte de son amie , elle la sentait mouiller davantage , facilitant les mouvements de la main et du doigt . N’y tenant plus , Julie se posa face à Katia , lui retira son string, le faisant rouler sur les bas . Elle se positionna à genoux , la croupe relevée et plongea sa tête dans l’entrejambe offert . Arrivant à quelques centimètres du sexe de Katia , elle eut un moment d’hésitation , pensant à ce qu’elle allait faire . Elle en avait envie , certainement , mais qu’en serait-il ensuite ? Avant que les questions de toute sorte prennent le dessus , elle posa sa bouche sur la chatte et embrasse la vulve à pleine bouche , tirant le clitoris par le bout de ses lèvres . La musique baissa d’un ton , sur laquelle vint se mêler la voix d’Archi : A- Parfait Julie , tu sais prendre les initiatives …. Vous êtes terriblement excitantes , continuez , ce que je vois me plait ! Encore , encore .. Katia n’a pas fait attention à l’allocution de leur hôte , elle est prise par la bouche de son amie qui lui glisse le bout de sa langue à l’orée de son vagin . Des spasmes de plaisir lui parcourent le corps , elle aime ce que Julie lui fait ; elle a envie de lui faire la même chose . Elle lui prend la tête de ses mains , la regarde et d’un coup d’oeil lui fait comprendre son envie . Quelques secondes plus tard , les deux amies , comme lors d’une de leur nombreuses discussions pendant cette journée particulière , se retrouvent tête-bêche à se bouffer la chatte . Restée allongée sur le dos , Katia a ouvert au grand large ses cuisses afin que Julie puisse la butiner au mieux , léchant à son tour le sexe rincé de son amie . Elle non plus ne pensait pas en arriver là aussi vite . Mais le fait est que cette situation incongrue est forte excitante et que son amie a un super bon goût dont elle se délecte avec grand plaisir . Ni l’une ni l’autre ne cesse son offrande buccale , donnant autant que recevant . Elles sont l’une sur l’autre , toutes jarretelles tendues serrant de manière érotique les bas sur leurs cuisses . Julie , reprenant son souffle , leva la tête profitant aussi du plaisir lesbien et les vit , elle et esenyurt escort Katia dans les miroirs . Cette vision décupla son excitation , elle se trouva encore une fois très belle et put voir aussi son amie qui n’avait pas arrêté son cunnilingus . Elle pensa aussi qu’un de ses miroir devait être sans tain , permettant à Archi sûrement confortablement assis les matant la queue en main . Vivement qu’il vienne les rejoindre pour voir à quoi il ressemblait et pouvoir enfin profiter de lui . En parlant de lui , il leur fit passer oralement un nouveau message : A- Hummm mes amies , quel somptueux spectacle que vous m’offrez là ! Je n’en attendais pas autant , vous me comblez . Permettez-moi maintenant de vous fournir de quoi nous chauffer encore plus . Ouvrez le tiroir du chevet à gauche du lit , il y a une surprise pour vous . Je suis sûr que vous allez savoir vous en servir … Julie abandonna Katia quelques instants et alla ouvrir le tiroir , duquel elle extirpa un sextoy dont elles devinèrent de suite l’utilisation . Elle avait en main un long gode à pourvu à chaque extrémité d’un grand et large gland . Katia compris de suite la position à adopter sans même se soucier si Julie allait la suivre . La découverte du plaisir lesbien avait pris le dessus , elles étaient là pour satisfaire une demande qui sera largement rémunérée , au diable la fierté et les questions . Toutes deux savaient qu’il y aurait un long débriefing entre elles à la suite de cette soirée . Katia se saisit du sextoy , le présenta à l’orée de son sexe , le frotta contre sa vulve et dans un mouvement simple l’enfourna en elle . Le puissant gland de latex lui fit le plus grand bien , elle était pressée que Julie fasse la même chose . Elle vint se placer en face de Katia , sur le dos également , faisant passer ses jambes sous celles de son amie . Présenta également l’autre extrémité du gode face à son sexe et le fit pénétrer dans son intimité . Avec complicité , elles se lancèrent un regard malin et Katia entama un mouvement du bassin . La réaction fut immédiate , Julie emboîta le rythme lui répondant également par des coups de hanches . Posées toutes deux sur les coudes , elles échangeaient des coups de godes en elle , ne se lâchant pas des yeux . Se sachant observées par leur client , elles se donnaient à fond dans ce jeu qui leur plaisait de plus en plus . Sans se dire une seule parole , elles s’offraient un plaisir nouveau dont elles savouraient chaque instant . Julie avait fait glisser les bretelles de sa guêpière sous ses bras pour que sa poitrine fut libérée . A chaque coup de hanches de la part de Katia , Julie voyait ses seins se soulever , les tétons durcis . Elle les caressa et les pinça . Katia fit de même , Julie ne perdant pas une miette de la belle poitrine de sa colocataire , sur laquelle elle avait honteusement fantasmé quelques heures avant . La distance entre leurs deux sexes s’étaient amoindries tant elles avaient enfoui les deux glands au plus profond d’elles . Sentant le plaisir monter en elle , Katia commença même à se caresser elle-même , branlant énergétiquement son clitoris et sa vulve de chaque côté du sex-toy . La voyant faire , Julie l’imita , voulant provoquer Archi , lui montrant à qui il avait affaire . Elles étaient au bord de la jouissance , elles sentaient toutes deux leurs chattes se resserrer autour du manche latex . Archi qui les voyaient se masturber devina qu’elles étaient prêtes à jouir , il était grand temps qu’il fasse enfin son apparition . A- Calmez vous Mesdemoiselles , stoppez vos ardeurs avant de plonger dans votre jouissance . Il est temps pour moi de vous rejoindre , enfin ! Pour cela , je vous demande d’ouvrir le tiroir du chevet de droite . Là aussi vous saurez quoi faire de ce nouvel artifice . Une fois accoutrées , vous vous assiérez sur le bord du lit . Dans moins de deux minutes , je serai avec vous . Encore sous les effets du sextoy , les deux filles stoppèrent leur mouvement , et Julie se dégagea lentement pour aller ouvrir le tiroir droit du chevet , comme Archi leur avait spécifié . Elle en sortit deux masques de sommeil noirs et des bouchons anti-bruit ! Quelle drôle d’idée ! Où voulait-il encore en venir ? Katia , comme possédée par le gode , l’avait empoigné et continuait les mouvements saccadés en elle . Elle avait totalement perdu pied et ne se contrôlait plus . Julie s’accouda à ses côtés , lui déposa un long baiser dans le cou et lui dit : J- As-tu entendu ? Il va enfin faire son apparition . Tiens prends ça et équipe-toi , tu joueras bientôt avec une vraie bite , qui sera sûrement meilleure que ce jouet en latex . Katia ne répondit pas , elle mit le masque sur ses yeux et enfila les deux bouchons dans ses oreilles , et voyant Julie s’assoir au bout du lit , vint se coller à elle . K- Que veut-il ? Pourquoi les bouchons et le masque ? Serait-il un monstre à trois jambes et deux têtes ? Voyant la bouche de son amie se mouvoir , Julie la regarda et lui fit comprendre qu’elle ne l’entendait pas , munie des bouchons d’oreilles , mais Katia ne pouvait la voir , munie de son masque de sommeil , occultant leur vue . Tout dialogue étant impossible , elles se turent ; avrupa yakası escort assises toutes deux au bord du lit , les jambes croisées , les mains sur les cuisses . Elles attendaient . Une longue minute passa . Silence total . Quand , tout à coup , elles sentirent toutes deux une main se poser sur leurs cuisses . Elles sursautèrent sans pour autant avoir eu peur . Juste surprises de cet attouchement soudain . Pressées de le découvrir , elles otèrent les masques en les remontant sur leurs cheveux , et ce qu’elles découvrirent les interpella au plus haut point . Archi se tenait devant elles , totalement nu , le sexe dans une très belle érection . Ce ne fut pas cela qui les choquait le plus , c’est que leur hôte était assis dans un fauteuil roulant … A- Bonjour réel maintenant . Je suis Archi , j’ai trente quatre ans , je suis paraplégique depuis cinq ans suite à un accident de voiture . Vous êtes apparemment très surprises vu vos têtes de me voir ainsi .. J- C’est le moins que l’on puisse dire ! On se s’attendait pas à ça ! K- Du tout !! A- D’où toute cette mise en scène et la somme proposée …Les deux filles l’écoutaient parler tout en le regardant . Archi était un bel homme , très bien proportionné, musclé , pas un poil de graisse venait troubler la belle vue qu’elles avaient devant elles . Bruns aux yeux bleus , le cheveu court , il avait une certaine prestance et , surtout , ce qu’il les intéressait le plus , un superbe membre bien viril . J- Mais je ne comprends pas pourquoi tu dois arriver à payer des relations alors que tu es assez beau gosse ? A- Bonne question ! Il m’est assez compliqué de sortir avec le fauteuil , et pour draguer ce n’est pas du tout évident . Et si je trouve une fille , faut-il encore qu’elle accepte mes envies , mes fantasmes . Les relations tarifées restent pour moi la meilleure solution . J- C’est pas faux ! Permets-moi une autre question un peu plus terre à terre A- Je t’en prie . J- Le fait que tu sois en fauteuil ne t’empêche pas d’avoir des érections ? Excuse-moi , je suis curieuse . A- Tu es pardonnée , t’en fais pas ! Non , j’ai eu de la chance pour ça et parfois la médicamentation m’aide à subvenir à mes envies . Je dois avouer que ce soir , je n’en ai pas eu besoin tellement vous avez réussi à me chauffer . Katia qui écoutait sans participer à la discussion n’avait pas quitté le sexe érigé d’Archi . Attirée par cette virilité et voulant oublier l’effet du double toy , se mit à genoux devant le fauteuil , leva les yeux et lui fit : K- Je peux goûter ? A- Fais , fais , j’attends ça depuis que je vous ai contactées . K- Julie , tu m’aides ? Cette dernière ne se fit pas prier et vint joindre sa bouche à celle de Katia pour proférer à leur nouveau client une fellation d’enfer à deux bouches . L’une prenant le gland violacé en bouche , l’autre léchant la longue et dure tige , du haut des testicules jusqu’à la base du gland , touchant par moment les lèvres chaudes de sa compagne . Archi savourait pleinement cette entreprise à deux langues sur lui , il bandait fort tant les deux putes à ses genoux savaient y faire . Il eut envie d’en prendre une , de suite . Sur la gauche du fauteuil , dans une petite pochette savamment cachée , il en sortit un préservatif qu’il leur montra . A- Qui veut venir me chevaucher en premier ? Ce fut Katia qui chopa la première la capote , déchira l’emballage , empoigna le réservoir du bout des doigts et la déroula sur la belle queue devant elle . Une fois protégée , elle se mit dos à lui et il l’accompagna pour qu’elle puisse s’empaler . Elle vint se coller contre son torse pour profiter au mieux de ce sexe en elle , elle se sentait remplie , son vagin l’épousant parfaitement . Une fois bien calée sur ses talons , elle alla de bas en haut lentement , limant cette bite qui lui était offerte . Julie était restée en retrait , les regardant faire tout en se caressant le clito . Katia la vit faire . K- Et si tout en continuant de te masturber , tu venais me bouffer la chatte pendant qu’Archi me ramone les entrailles ? J- Avec plaisir …. C’est donc la croupe relevée , les fesses bien en vue que Julie s’était approchée d’eux en posant sa bouche sur la vulve de son amie . Lui léchant le clitoris , elle avait aussi l’opportunité de lécher le sexe d’Archi bien enfoui en Katia . Y allant plus fortement en Katia , sa queue s’échappa de son antre de plaisir , Julie en profitant pour se la mettre en bouche quelques instants , avant , à nouveau de la glisser dans le vagin mouillé de sa comparse . Assez rapidement et aidée par la séance du double gode , Katia se laissa aller dans une jouissance puissante , comme à son habitude depuis quelques jours . Délicatement elle se dégagea du sexe encore dur d’Archi qui , changeant de capote , était maintenant prêt à recevoir Julie pour lui offrir aussi un bon moment de sexe . Contrairement à Katia , qui lascivement s’était allongée sur le lit se caressant gentiment , Julie s’empala à son tour face à Archi qui agréablement surpris enfouit sa bouche entre ses seins et posa ses mains sur ses fesses pour l’accompagner dans ses mouvements de hanches . C’était bon pour elles , c’était nouveau , c’était chaud comme elles aimaient , c’était aussi et surtout trois mille euros qui allaient faire du bien dans leur quotidien . ( à suivre ) Dans le prochain épisode : – le chaud retour à l’appart de nos deux héroïnes avec la fin de ce trio racontée par elles – l’arrivée de Théa dans leur vie – le début d’une autre soirée où elles seront à nouveau confrontées à d’autres pratiques sexuelles .

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir