Posted on

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

VU SUR LE NET: Maman lesbienne (2)Le lendemain matin lorsque je me levai, maman était toujours en train de dormir. Elle ne travaillait pas ce matin là, je la laissais donc dormir. Je pris mon petit-déjeuner, me lavai, m’habillai et partis en cours. Tout au long de la journée, je me demandais si j’avais rêvé ce qui s’était passé avec maman cette nuit. Je me demandais comment nous allions réagir quand nous nous croiserions et si elle s’en souviendrait vraiment. Le soir je poussais la porte de l’appartement, maman était à la cuisine en train de préparer à manger. Je la rejoignis pour lui dire bonjour et lui faire un bisou sur la joue. Je pris un soda dans le frigo et m’assis à la table en la regardant travailler.Elle semblait comme à son habitude. Je rompis le silence :- « tu as bien dormi maman ? » ;- « oui un peu trop bu et j’avais mal à la tête en me réveillant » répondit-elle ;- « je m’en suis rendue compte, je t’ai entendue rentrer » ;- « désolée de t’avoir réveillée ma chérie » ;- « ce n’est pas grave, cela m’a permis de faire une belle découverte… ».Elle se retourna, le sourire aux lèvres et demanda :- « ah oui et laquelle ? »C’est moi qui souriait maintenant :- « tu ne t’en souviens pas maman ? » ;- « j’aurais eu du mal à ne pas m’en souvenir même dans l’état où j’étais… » ;- « et c’est tout ce que cela te fait ? » ;- « c’est fait, on ne peut pas rien changer et franchement regrettes-tu ? ».Je dus avouer en baissant la tête que « non » et de rajouter insolente « au contraire… ».Elle éclata de rire et dit :- « eh bien tu vois nous sommes canlı bahis deux ».Je ris avec elle en me remémorant nos attouchements. Je lui demandai :- « tu crois que l’on recommencera ? » ;- « même si ce n’est pas quelque chose courant, nous sommes consentantes et si nous en avons envie, pourquoi pas si nous gardons cela pour nous ».Mon esprit flottait dans les souvenirs de cette nuit et une douce moteur recommençait à envahir ma culotte. Je me levai et m’approcha d’elle. Tendrement en la tenant par les épaules, je déposai un baiser sur ces lèvres et lui disant « tiens, c’est pour le plaisir que tu m’as donné cette nuit ». Elle s’essuya la main droite et, en me prenant par le cou, me rendit mon baiser en glissant la langue « alors ça c’est pour ce que tu m’as donné ma chérie ». Nos lèvres restèrent soudées dans ce long baiser, nos poitrines l’une contre l’autre palpitaient.- « mets la table Chloé, sinon nous n’allons pas manger… ».Je m’exécutai car je savais qu’elle avait raison. Nous dînèrent comme à l’accoutumé en parlant de choses et autres. Je filai préparer mes cours pour le lendemain pendant qu’elle faisait la vaisselle. Je la rejoignis plus tard dans la soirée alors qu’elle regardait la télévision dans le salon. Je m’assis à côté d’elle en posant ma tête sur son épaule. Elle passa son bras gauche autour de mes épaules dans un geste tendre. Je me sentais bien. Je commençais à m’assoupir quand maman me réveilla pour que j’aille me coucher. En me frottant les yeux et m’étirant, je lui demandai si je pouvais dormir avec elle cette bahis siteleri nuit. Il m’était arrivée de dormir avec maman et Marie-Hélène sa copine quand j’étais petite, mais jamais depuis qu’elle était seule. En souriant elle accepta en ajoutant « on ne fait pas de folies ce soir car je travaille demain aussi ». J’acceptais bien volontiers en allant me changer dans ma chambre.J’arrivais avec mon oreiller dans sa chambre. Elle était encore dans la salle de bain. J’en profitais pour m’installer confortablement, ne sachant si elle prendrait la place de droite ou celle de gauche. Elle arriva pour se coucher uniquement vêtue de sa culotte. Moi j’avais, comme à mon habitude en cette période de l’année pas encore très chaude, mon t-shirt et ma culotte. Elle s’allongea à mes côtés, m’embrassant chastement pour me souhaiter bonne nuit et éteignit la lumière. Elle me tournait le dos et je me collai contre elle, ma main posée sur son épaule. Nous nous endormîmes ainsi.Je me réveillai le matin avant que le réveil ne sonne. Maman dormait encore mais face à moi. Je ne pus résister à l’envie de toucher sa belle poitrine qui m’avait attirée la nuit précédente. Baissant un peu le drap, je posai ma main gauche sur son sein droit pour le caresser. Sa peau était si douce et chaude. Je jouais avec ce téton qui durcissait lentement entre mes doigts. Cela m’excitait. Ma main descendit vers son ventre et se glissa dans sa culotte. Je retrouvais la douceur de ses poils. Mes doigts commencèrent à s’insinuer entre ses lèvres. Je la sentais large et ouverte. bahis şirketleri Inconsciemment, maman se tourna un peu en écartant les jambes. J’en profitais pour titiller son clitoris sortant de son capuchon. Elle s’éveilla en ouvrant doucement les yeux, me sourit en s’étirant. Elle retira complètement sa culotte me laissant le champ libre. Je me glissai entre ses cuisses et commença à la lécher. La moiteur de sa chatte était intense et je dégustais sa mouille avec volupté. Maman maintenait ma tête avec ses mains. Ma langue fouillait son intimité et revenait sur son clitoris. Son bassin s’élevait au rythme de mes coups de langue jusqu’au moment où un cri de plaisir jaillit de sa gorge et je sentis tout son corps secoué des tremblements de l’orgasme.Je restais un moment sans bouger, puis toujours collée contre elle, je remontai pour l’embrasser. Elle lécha sa mouille qui couvrait encore le bas de mon visage. J’étais trempée et elle dut le sentir car en deux mouvements elle retira mon t-shirt et ma culotte pour se glisser sous moi. J’étais à genoux, me tenant à la tête de lit. Maman sur le dos avait sa tête au niveau de ma chatte, ses mains sur mes hanches. A grands coups de langue, elle me léchait. C’était délicieux et je m’abandonnais complètement à cette caresse. Que ce soit ma mère qui me lèche ainsi me rendait folle et me faisait mouiller encore plus. Je me pinçais le téton droit. La jouissance monta et éclata dans mon ventre. Je criais sans retenue et m’écroulai sur l’oreiller. Maman se dégagea et s’allongea à mes côtés. Nous nous serrâmes mutuellement dans les bras en nous embrassant. Il était temps de nous lever et nous nous rendîmes dans la salle de bain. Après un bon petit-déjeuner, nous partîmes chacune de notre côté pour nos activités.A suivre…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir