Posted on

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Pauline, lesbienne mais pas que !! chap 14On est en début d’été, j’ai passé des mois à me faire baiser par beaucoup de mecs et de filles durant toute l’année de ma fac.Sandra et moi avons souhaité de bonnes vacances à Jérôme et a Emillie, qui restent à la coloc pendant les vacances d’été, je leurs est glisser un petit clin d’œil ainsi que mon adresse mail pour qu’il puisse m’envoyer des vidéo d’eux pendant qu’ils baisent pendant nôtres absences.Une fois arrivée dans notre ville, Sandra est rentrée chez ses parents pour se reposer un peu et j’ai fait de même.Après c’être bien reposés, Sandra avait dans l’idée qu’on prend des vacance toutes les deux, malheureusement, nous manquions de moyens pour prendre des vacance, on a demandés à nos familles s’ils veulent bien nous prêter un peu d’argent pour prendre des vacance, mes parents était plutôt retissent, heureusement, Sandra a eu une idée, elle demande alors à mes parents ainsi qu’a ses parents, qu’on aille en vacances avec nos deux familles, mes parents n’étais plus contre et ne reniais pas de prendre un peu de bon temps en vacance, les parents de Sandra était d’accord eux aussi.Le jour du grand départ, j’étais dans la voiture de mes parents et ai rejoins la famille de Sandra chez eux, ils n’étaient pas encore prêt à partir, avec la chaleur qu’il fait, j’ai demandé a pouvoir me changer avant de partir, une fois arriver dans leurs salles de bain pour me changer, on toque à ma porte, j’étais complètement nue, de peur que ce soient mes parents, j’entrouvre la porte habiller d’une simple serviette, c’était le père de Sandra.-” bah alors ma petite pute ! Ca fait un bout de temps qu’ont, c’est pas vue !”Avec un petit sourire, je lui réponds.-” oui effectivement sa fait un baille.”-“j’ai bien reçu la vidéo que tu m’avais envoyée qu’en tu baisais avec ta coloc et son copain, mmmmh c’étais très excitent! Mais j’étais jaloux ! N’oublie pas que tu es ma pute à moi et as moi seul ! Tien enfile ça ! Je vais prévenir t’es parent qu’on va bientôt partir et rentre direct dans ma voiture !Il repart en sifflotant, je regarde et évidemment, c’est une nouvelle tenue qu’il vient d’acheter, un t-shirt blanc avec un grand décolleter et beaucoup trop serrer pour moi, j’ai même du mal a l’enfilé, mes seins son a la limite d’exploser le t-shirt, il s’arrête au-dessus du nombril, je regarde ce qu’il m’a acheté comme bas, bien sûr pas de culotte ou même de string ça serais trop facile, juste une mini-jupe, mais avec mon gros cul, il ne cesse de remonter dès que je veux me pencher, on vois la moitie de mon cul.Je grimpe le plus vite possible dans la voiture des parent de Sandra, ma petite chérie vient s’asseoir a coter de moi dans la voiture, son père démarre la voiture et fait signe a mes parents que tout est prêt.On part enfin en vacances.Pendant toute la durée de la route, je chauffais le père de Sandra qui avais régler son rétro pour pouvoir me mater, la mère de Sandra fit de même, Sandra quant à son habitude, s’endormis très vite sur la route, je pouvais alors à loisir me toucher devant le regard de mes beaux-parents, la mère de Sandra fit de même.Je me suis rapproché du siège du père de Sandra, ça devais faire longtemps qu’il n’a pas tiré son coup, je croyais que sa queue aurait déchiré son pantalon tellement qu’il bandait dur.La mère de Sandra ouvrit délicatement la braguette de son mari et sort la bite bien dure de son mari de son pantalon, sa queue tressautais tellement il était excité, comme je ne peux atteindre sa queue, je commence alors un doux massage de ses épaules, alors que sa femme dépose de délicat et bruyant baiser sur la queue de son mari avant de faire entrer son gland violacé dans sa bouche.Le père de Sandra se retient de pousser de puissant râlement, il exprime son plaisir par des grognements bien virils, je continue mes doux massages tout en lui déposent de doux baiser dans son cou.La mère de Sandra pompe son mari comme une furie, elle avale entièrement cette bite dans le plus profond de gorge, tekirdağ escort je peux entendre les bruits de succion quand elle pompe le dard de son mari, je commence à mouiller comme une folle, j’ai tellement envie de me faire fourrer par cette grosse queue.-“mmmmmmmmmmh ouais continue comme ça ma chienne, nnnnngh je ne vais pas tarder à venir vous m’avez trop exciter, bande de salopes ! N’oublie pas d’en donner à ma chienne en chaleur, et donne lui en assez pour qu’elle puisse en donner à notre fille !”Elle accélère le rythme, elle avale rapidement toute la bite de son mari, je peux voir le visage du père de Sandra grimacer à la future jouissance qui allait arriver, il tire les cheveux de sa femme pour qu’elle n’est que son gland dans sa bouche, je vois alors sa queue sautiller à chaque gros jet de foutre qu’il lui envoie directement dans sa bouche.Le gland de son mari quitte ses lèvres, elle se redresse, et se rapproche de moi, elle me tend ses lèvres et les colle aux miennes, je sens alors entrer dans ma bouche le délicieux jus de couilles du père de Sandra, il y en a tellement, largement assez pour trois, je quitte les lèvres de la mère de Sandra à mon tour, avant de les coller aux lèvres de leur fille, Sandra ouvre instinctivement la bouche, je peux alors ainsi lui donner du bon foutre bien frais, et bien chaud directement dans sa bouche.On peut l’entendre couiner quand elle avale le foutre de son père, mais alors que je continue de l’embrasser, tout en avalent moi-même le foutre de son père, elle commence à gigoter, elle est sur le point de se réveiller !Sa mère cache rapidement la bite de son mari encore à moitié bandé dans son pantalon, et se replace dans son siège, Sandra ouvre les yeux alors que je continue de l’embrasser.-“qu’est-ce qui se passe ?”-“rien ma chérie, je ne pouvais pas résister à t’embrasser, tu es tellement adorable quand tu dors ma puce.”Sandra rougis, et nous avons continuer a nous embrasser, sous les yeux lubriques de son père qui commençait a bander de nouveau.-“on arrive bientôt, on en à 1 h de route encore.”Nous dîmes sa mère, rouge comme une pivoine.Effectivement, au bout d’une heure, on arrive enfin à destination, nos parents, on prit une petite maison en location, elle est rustique et très jolie, elle n’est pas loin de la mer.À peine avons nous déposer nos affaires, qu’on a courue en direction de la plage, bien sûr le père de Sandra m’avait demander discrètement si j’allais porter de nouveau le bikini qu’il m’avait acheté il y a 1 an, mais j’ai refusé, car cette fois-ci, mes parents étaient de voyage avec nous et qu’on allait devoir faire gaffe, il a tout de suite compris.Nous avons tous passer une agréable journée, mes parents était aux anges, les parents de Sandra aussi et ma petite chérie et moi étions plus que plonger dans le bonheur.Vers la fin de la soirée, on est allé tous manger au resto et nous avons fini la soirée dans un bar. Sandra et moi étions un peu pompette, on a décidé de rentrer à la maison et nos mères aussi, nos pères on préférer rester encore un peu au bar pour continuer a discuter et à boire.Il était dans les environs 3 h du matin, je me réveille après avoir entendu du bruit, je me dis alors que c’est mon père et celui de Sandra qui rentre du bar, j’essaye de me rendormir, mais des bruit de pas se rapprochent de notre chambre, j’entends quelqu’un qui essaye d’ouvrir lentement notre porte, je vois alors deux silhouettes masculine entrer lentement dans notre chambre.-“Mais t’inquiète pas ta fille est chaude comme la braise, comme je te l’ai dit ça fait plus d’un an que je la baise et elle en redemande encore cette salope.”Je fais mine de dormir, j’ai reconnu le père de Sandra, il est est avec mon père, ils ont l’air d’être complètement saoul, je les entends se rapprocher du lit, l’un d’eux, tire sur les draps, dévoilent ainsi mon corps complètement nue juste sous leur nez.-“Putain t’a raison elle est bonne ma fille ! Mais je peux pas la baiser comme ça, je suis son père, par tekirdağ escort bayan contre je me taperais bien ta fille, ça fait, un moment que j’ai envie de lui mettre un bon coup de bite a cette chienne !”-” Te fait pas prier, elle a le sommeil aussi lourd que sa mère, je suis sûr que tu pourrais la baiser sans qu’elle sans rende compte.”Le père de Sandra me secoue un peu pour me réveiller alors que mon père fait le tour du lit pour se rapprocher de Sandra, j’ouvre les yeux et vois le père de Sandra, la bite a l’air me sourire et me la colle juste sous mon nez.-“aller ma petite pute, fait comme d’habitude !”Je ne peux plus reculer, j’embrasse tendrement le gland du père de Sandra et entame une pipe lente et régulier, du coin de l’œil, je vois mon père, retirer les draps pour profiter de la vue de voir Sandra qui ne portais qu’un t-shirts trop grand pour elle, il se met en 69 juste au-dessus de Sandra, sa bite se rapproche de son doux visage, et son gland vint se poser sur ses lèvres, il remonte le t-shirt de Sandra pour lui dévoiler sa petite chatte et commencer à lui dévorer son petit Clio, je vois sa bite rentrer lentement dans la bouche de Sandra, j’étais excitée de voir une telle scène, mais j’étais jalouse que mon père se tape ma petite amie.-” aaaaaaahmmmmmh putain, ta fille me suce la bite mec, je vais tenter d’aller plus profond encore !”Mon père se positionne avant de se laisser retomber voilement, sa bite force la gorge de Sandra à s’ouvrir, il pousse alors un puissant râle de plaisir quand toute sa queue fut enfin rentrer entièrement dans la gorge de Sandra, je pouvais voir la bosse que formait sa bite planter dans la gorge de Sandra, a notre grande surprise, elle ces pas réveiller, mon père, alors, commence à faire de lent va et vient, toujours de plus en plus profond dans la gorge de ma petite amie, je peux voir sa bite se déplacer dans la gorge de Sandra.-“mmmmmmh toi aussi ma petite pute ! Prends toute ma queue salope !”Le père de Sandra agrippe mes cheveux et vient entrer toute sa queue dans ma gorge, il pousse lui aussi un grand râle de plaisir quand sa queue vient se loger au fond de ma gorge étroite et baveuse, il prend un rythme lent et régulier, nos deux pères baisais la bouche de la fille de l’un et l’autre, il allait tous les deux au même rythme, j’entendais Sandra couiner et t’entais de respirer avec la queue de mon père dans le fond de sa gorge, ça m’excitais de plus en plus, et le père de Sandra s’en rendais bien compte.-“mmmmmmmh il serait peut-être temps de passer aux choses sérieuses n’est ce pas ma petite pute ! Ton père et moi avons les couilles bien pleines et comptes bien les vidés ! Tourne ton cul ma chienne pour que je te la colle bien au fond comme tu l’aimes !”Je m’exécute et je tourne mon cul vers lui, je suis face à mon père qui a plonger une dernière fois sa bite au plus profond de la gorge de Sandra, elle commence à suffoquer, il se retire lentement, je peux entendre le bruit de succion de la bouche de Sandra qui aspire la bite de mon père dans sa bouche pendant qu’il se retire.Le père de Sandra écarte mon gros cul avant de placer son gland brûlant contre les lèvres de ma moule, il se positionne, agrippe mes hanches avant de donner un solide coup de reins, sa bite s’enfonce jusqu’aux couilles d’un seul coup et vient se coller au fond de ma chatte qui l’aspire en elle, je ne pue me retenir de pousser un long gémissement quand son gland vient frapper le fond de ma moule.-“Tu vois ! Comme je te l’avais dit ! Ta fille est une salope née, elle la prise entièrement, et sa chatte est toujours aussi serrée, un pur délice mmmmmmmmh !”Mon père fait de même, il place son gland à l’entrée de la chatte de Sandra, mais contrairement au père de Sandra, il n’arrive pas à rentrer sa bite aussi facilement dans la moule de Sandra, faut dire qu’elle est bien plus serrer que moi, il rentre sa bite centimètre par centimètre, j’entends Sandra couiner comme une chienne en chaleur.Arrivé à la moitié, mon escort tekirdağ père donne un puissant coup de reins et plante sa queue bien au fond de la chatte de Sandra.-” mmmmmmmhaaaaaah Mec, elle est hyper serrée ! sa chatte est faite pour accueillir les bites ! elle me presse si fort mmmmmmmmh !”-“mmmmmh Vu sa réaction, elle ne risque pas de se réveiller, tu peux t’en donner à Cœur joie ! Ce soir, le cul de ma fille est à toi, je te dois bien ça !”Mon père se retire lentement avant de s’enfoncer une nouvelle fois dans les profondeurs de la chatte de Sandra, il ne retient pas ses râles de plaisir, il commence alors a la pistonner de bon coup de reins lent et sec, le père de Sandra fit de même, mon gros cul claque a chaque coup de reins, je ne peux pas continuer à contenir mes couinements de plaisir, Sandra couine comme une vraie salope, elle doit faire un rêve érotique, elle commence même à parler en dorment, on entend des “encore” , “continue” , “c’est trop bon”, timide mais très excitant.Mon père commence à accélérer le rythme, le père de Sandra aussi, Sandra et moi couinons comme de vrai petite salope en chaleur, les claquements de nos culs a répétions contre leurs pubis résonne dans toute la pièce, mon père et le père de Sandra agrippent plus fermement nos hanches et continue d’accélérer.-“nnnngh Mec, je vais jouir, ça vient, je le sens ! mmmmmmmmmmh ta salope de fille me presse la bite trop fort, je vais jouir dedans un bon coup ! Je vais noyer sa petite chatte de mon foutre !”-“Vas-y fait toi plaisir ! Moi aussi, je vais cracher la purée dans la moule de ta fille ! mmmmmmmh Elle en a l’habitude et elle adore ça ! Pas vrai ma petite pute ?!”Ils continuent de nous baiser comme des bêtes, mon père fut le premier à céder, il donna un gros coup de reins bien profond avant de se laisser retomber de tout son poids sur Sandra, il reste bien planter au fond de sa petite chatte, je vois alors ses couilles tressauter à chaque jet de foutre qu’il envoie dans la moule de Sandra, je fus très jalouse qu’il la baise, mais qu’en plus il a jouis en elle, je remarque que les jambes de Sandra tremblent comme une folle et qu’elle pousse des couinement plus profond, j’ai très vite compris qu’elle avait jouis, mon orgasme n’allait pas tarder aussi, le père de Sandra donne de bon coup de reins bien puissant et vient frapper le fond de ma moule bien fort.-“mmmmmhrraaaaaah ça vient ! Prends tout ma petite pute ! mmmmmmmh Je vais vider mes couilles dans ta petite chatte ! Je vais remplir t’a chatte de mon jus de couille que tu aimes tant !”Son dernier coup de reins bien viril déclenche mon orgasme, ma chatte se ressert bien fort sur sa bite, je couine comme une chienne, tout comme mon père, il me plaque contre le matelas de tout son poids, sa bite bien planter dans les profondeurs de ma moule, je sens les jets de foutre frapper le fond de ma chatte, ses gros jets de foutre bien épais et brûlant m’avait tellement manquer, il me remplit au fur et à mesure qu’il se vide les couilles en moi.Plus personne ne bouge dans la chambre, on est tous à bout de souffle, mon père se retire délicatement de la chatte de ma bien-aimée, son foutre sort de sa petite chatte qui a bien du mal a contenir autant de sperme en elle.Quant au père de Sandra, il se retire lui aussi, non sans avoir une réflexion à faire.-“ahah par contre ta fille elle, elle garde tout en elle, regarde un peut ça !”Il écarte mon cul à la vue de mon père qui titube.-“Putain t’a raison ! Nos filles sont de vrai salope !”Ils repartent de la chambre en rient, j’ai du mal à me relever, j’ai les jambes qui tremble encore de mon orgasme, je prends un kleenex dans mon sac et viens essuyer le foutre sur le matelas entre les cuisses de Sandra, je donne quelques coups de langue sur sa petite moule bien rose, pour récupérer et nettoyer sa chatte du foutre de mon père, je ratt**** les couvertures et recouvre ma petite chérie pour qu’elle ne prenne pas froid, je me glisse contre elle dans la position de la cuillère et lui glisse a l’oreille.-“Je sais que tu as aimé autant que moi de te faire baiser comme une bonne chienne. Je t’aime ma chérie.”Je lui dépose un dernier baiser sur la joue avant de m’endormir contre elle, heureuse d’être en vacances avec celle que j’aime.FIN

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir